[Tuto] Que faire avec un aquarium de plus de 300 litres ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Tuto] Que faire avec un aquarium de plus de 300 litres ?

Message par stofmania le Mar 10 Déc 2013 - 11:50

Que faire avec un aquarium de plus de 300 litres ?

Les volumes supérieurs à 300 litres sont des volumes parfaits pour un grand nombre de maintenances. Et n'oubliez pas qu'un aquarium de 500L est bien plus facile à stabiliser qu'un bac de 60 litres !
Au sommaire :

  1. Grands lacs africains : Tanganyika. Exemple d'un bac de 300L et un de 700L.
  2. Grands lacs africains : Malawi
  3. La maintenance de discus
  4. Un bac d'Amérique centrale


Dernière édition par stofmania le Mar 14 Jan 2014 - 11:04, édité 1 fois

_________________
KCF08043
Website  : http://www.stofmania.com/
Photos   : http://www.flickr.com/photos/stofmania/
avatar
stofmania
Fondateur
Fondateur

Messages : 427
Date d'inscription : 07/12/2013
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur http://stofmania.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Tuto] Que faire avec un aquarium de plus de 300 litres ?

Message par stofmania le Mar 14 Jan 2014 - 11:04

Lac Tanganyika

Le lac Tanganyika est un des lacs les plus poissonneux au monde. On y retrouve un très grand nombre d'espèces de cichlidés, pour la plus part endémiques. Mais il faut également noter une grande diversité de comportements entre les espèces, que ce soit dans le mode de reproduction, d'alimentation, comportement inter ou intra spécifique, etc. Pour faire simple, il y en a pour tous les goûts !


Objectifs :

Bien que moins tape à l'oeil que des cichlidés du Malawi, le choix de réaliser un aquarium biotope Tanganyika peut être motivé par la volonté d'observation des espèces maintenues. Chaque espèce se comporte différemment des autres. Choisir sa population devient un élément primordial ! Nous verrons par la suite 2 exemples parmi tant d'autres qui peuvent apporter une multitude de comportements et de couleurs.


Matériel :

L'élément le plus important concerne le brassage (et donc la filtration). Plus le volume d'eau brassé est important, mieux c'est. Il ne faut donc pas avoir peur de surdimensionner de ce côté là. Un aquarium de 300L peut se retrouver avec un volume d'eau brassée aux alentours de 3000L/H

L'éclairage est un facteur de réussite de votre bac. Il faudra adapter la température de couleur en fonction des espèces choisies. Mais en général, il est conseillé de tourner autour de 6500°K pour avoir un rendu tirant un peu sur le bleu. Faire cohabiter plusieurs néons avec des température de couleur différents va permettre de faire ressortir 2 ou 3 couleurs plus que les autres. Pour le Tanganyika, il est intéressant de privilégier le bleu, et le jaune.
Attention aussi à un éclairage trop puissant. Si l'équilibre du bac n'est pas établi, ce sont les algues qui en profiteront !

Agencement :

L'agencement du bac va dépendre là encore des espèces que vous souhaitez maintenir.
Certaines espèces sont pétricoles, d'autres sabulicoles, conchilicoles, etc. Il faudra donc adapter l'aquarium en fonction de leurs besoins. Prévoir une zone d'empierrement, une grande plage de sable ou encore un espace de nage important se prévoit dès le départ.
Il faudra tout particulièrement faire attention à l'introduction des pierres dans l'aquarium. Celles-ci sont à poser en premier, avant le sable ! Imaginez des petits buldozer creuser le sable mis sous les pierres... posées en équilibre. Votre salon peut vite ressembler à la piscine municipale du coin !


Exemple de population pour une bac de 300L

Un volume de 300L est intéressant pour démarrer avec 3 ou 4 espèces du Tanganyika. Voici une idée de la population :

  • Un petit groupe de Neolamprologus multifasciatus. Prévoyez une zone avec un grand nombre de coquilles. Cette zone deviendra leur territoire. La reproduction étant facile, vous verrez rapidement la colonie s'agrandir et la hiérarchie s'établir.
  • Un couple de Julidochromis regani (ou une autre espèce). Ils occuperont la zone empierrée, et s'y reproduiront sans problèmes.
  • Un banc de Cyprichromis leptosoma, à condition d'avoir au moins 1 mètre de façade et un courant assez important dans la partie supérieur de l'aquarium. Ce sont de bons nageurs !
  • Eventuellement un couple d'Eretmodus cyanostictus qui occupera la partie basse de l'aquarium, sans s'intéresser aux autres occupants.

Il faut donc adapter le bac en conséquence, avec 3 ou 4 zones de vie bien distinctes. Vous pourrez alors observer au mieux chaque comportement... et c'est un vrai régal !


Exemple de population pour une bac de 700L

Un tel volume va vous permettre d'introduire un plus grand nombre d'espèces, et d'y effectuer les aménagements nécessaires du décor. En restant sur l'idée de ne pas maintenir 1 seule grosse espèce, on peut partir sur :

  • Un couple appartenant au genre Neolamprologus, comme par exemple Neo. pulcher. Attention, ils peuvent devenir très vite invasif. La solution est d'introduire une espèce piscivore à leurs côtés.
  • Un couple de Ctenochromis horei (ou trio).
  • Un couple de Cyatopharynx furcifer ou Aulonocranus dewendti (plus petit).
  • Un couple de Julidochromis regani
  • Un couple de Tanganicodus irsacae (un peu plus gros que les Eretmodus)
  • Un banc de Cyprichromis leptosoma



Entretien :

Le plus important est l'assiduité sur la fréquence des changements d'eau, et le nettoyage des filtres. Essayez de changer 1/3 de l'eau tous les 15 jours (données moyenne à adapter suivant le bac). Sinon, les algues seront votre plus grand ennemi !
Et pour vous aider... il existe le Monstera deliciosa ! Faite tremper les racines de la plante dans l'eau. Elles se développeront très rapidement (si la lumière est suffisante) et puiseront entre autres les nitrites et nitrates présents dans l'aquarium. Mais n'espérez pas maintenir des plantes aquatiques sur le long terme...




Cyprichromis sp. jumbo Moba
Aulonocranus dewindti Zambia F1
Neolamprologus pulcher Daffodil (F1)
Julidochromis regani Kipilli (F0)
En conclusion...


En plus d'être simple à réaliser, un bac spécifique Tanganyika vous incitera à passer des heures à le contempler pour observer le comportement de chacun de ses occupants, sans jamais vous lasser. Il y a toujours de la vie !

A noter qu'il est conseillé d'avoir des volumes encore plus important pour maintenir des Cyphotilapia frontosa ou Benthochromis tricoti par exemple.
De plus, la maintenance des Tropheus n'a pas été abordé dans ce sujet. La plus part du temps, il faudra leur consacrer un bac spécifique. Mais ce genre est également très intéressant !

_________________
KCF08043
Website  : http://www.stofmania.com/
Photos   : http://www.flickr.com/photos/stofmania/
avatar
stofmania
Fondateur
Fondateur

Messages : 427
Date d'inscription : 07/12/2013
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur http://stofmania.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum